Lors de la session du Conseil régional du 19 octobre 2017, le Conseil régional a rejeté le vœu de soutien à l’agriculture biologique déposé par le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain et le groupe écologiste et citoyen.

Ce vœu demandait à ce que le Gouvernement pérennise les aides au maintien en agriculture bio, engage un véritable plan de soutien à ce modèle agricole durable et propose d’adopter rapidement un plan de soutien régional.

Cette initiative des élus de l’opposition a été prise suite aux annonces du Ministre de l’agriculture, cet été, qui annonçait la fin des aides au maintien en agriculture biologique. « Cette décision brutale va fragiliser les exploitations qui n’auront pas la possibilité de s’adapter », explique Marie-Hélène Girodet, Conseillère régionale, « pourtant, l’agriculture répond à une forte demande des consommateurs qui recherchent des produits de qualité et bons pour la santé ». « En Pays de la Loire, le nombre d’exploitations bio a cru de 12,7 % entre 2015 et 2016. Si l’État confirme son désengagement, la situation risque d’être catastrophique pour de nombreux agriculteurs engagés pour maintenir une agriculture biologique qui répond aux préoccupations des agriculteurs », poursuit le Conseiller régional Stéphane Ibarra.

Malheureusement, la majorité a rejeté ce vœu au motif que si l’Etat revenait sur sa décision, l’insuffisante des fonds européens risquerait d’obliger la Région à abonder sur son propre budget.

Voeu groupe SERR-EC – agriculture biologique

Share This

Partagez l'article !