Lors de la session du Conseil régional, les élus ont adopté un voeu relatif à l’avenir de STX. Ce voeu indique que la Région est prête à entrer au capital de STX si la situation l’exigeait. Ce voeu fait suite à une proposition d’amendement budgétaire de Christophe Clergeau.

 

La Région mobilisée pour l’avenir des chantiers STX

La société coréenne STX Offshore et shipbuilding, qui est propriétaire des chantiers STX à Saint Nazaire, a été placée sous procédure judiciaire et doit présenter un plan de restructuration au parquet de Séoul le 9 septembre prochain. L’entreprise coréenne est donc clairement menacée de faillite, en raison de son très lourd endettement auprès des banques coréennes, et la question de la vente des chantiers STX est donc plus que jamais d’actualité. Parallèlement, la situation de STX France est favorable avec un carnet de commandes rempli pour les dix ans à venir grâce à la construction de 14 paquebots.
Tout doit donc être mis en œuvre pour assurer l’avenir des chantiers de Saint Nazaire, de ses emplois, de ses savoir-faire, de sa compétitivité.

L’Etat, qui détient 33,34% du capital de STX France, joue naturellement un rôle essentiel dans la recherche d’un probable repreneur et la mise en place d’un éventuel tour de table financier. La Région est d’ailleurs en contact permanent avec le Gouvernement sur cette question stratégique à travers des échanges réguliers entre le Président du Conseil régional et le Ministre de l’Economie, et toutes les sensibilités représentées à l’assemblée régionale sont mobilisées pour garantir et construire l’avenir des chantiers STX.

L’implication de la Région est donc totale, et nous souhaitons collectivement la réaffirmer :

– En poursuivant les actions engagées en faveur des chantiers STX comme la mise en place d’un vaste plan de formation avec les acteurs de la filière navale, afin que notre territoire bénéficie pleinement de la montée en puissance industrielle des chantiers, ou même le soutien à la productivité de STX à travers l’action « LEAN collaboratif » qui permettra à STX et ses sous-traitants de bénéficier de conseils et des apports de la réalité virtuelle dans leurs process industriels.

Mais également en assurant que la Région se tient prête à participer au futur tour de table financier et donc à entrer au capital si la situation l’exigeait, afin d’apporter sa contribution pour assurer la pérennité et le développement des chantiers de Saint Nazaire. Les modalités et les montants de cette contribution seront naturellement fixés une fois que les besoins financiers seront précisément déterminés, que les conditions d’un vrai projet industriel de reprise seront réunies mais également que la position de l’Etat sera arrêtée puisqu’il dispose d’un droit de véto sur l’entrée de nouveaux repreneurs.
La Région prendra toutes ses responsabilités pour assurer l’avenir de ce fleuron de l’économie régionale que constituent les chantiers de Saint Nazaire.

Télécharger le voeu relatif à STX

Share This

Partagez l'article !