Christophe Clergeau se réjouit de la venue d’Emmanuel Macron, aujourd’hui, à STX pour saluer les beaux succès de l’industrie navale française. C’est un nouveau signe de la mobilisation du gouvernement pour assurer l’avenir du chantier et des industries maritimes.

La confirmation par MSC de deux commandes complémentaires de paquebots de la classe Meraviglia vient renforcer la visibilité économique pour le chantier et ses PME partenaires. « Ces bonnes nouvelles doivent trouver une traduction plus forte dans l’emploi dans la filière », indique Christophe Clergeau.

« Le Ministre l’a rappelé, STX doit avoir un actionnaire stable et engagé. Je continue à plaider, parmi les solutions possibles, pour l’émergence d’une solution française, nationale et locale, avec un pôle d’actionnaires locaux ayant vocation à exercer le contrôle majoritaire autour de la direction du chantier et des entreprises de l’ouest. Pour réussir, ce Pôle aura besoin de compter sur le maintien de l’État à 33%, et l’implication des grands partenaires du chantier comme DCNS ou les armateurs. La région aura dans ce cas vocation à entrer au capital pour accompagner le pôle d’actionnaire local et l’aider à atteindre la taille critique nécessaire », explique Christophe Clergeau.

Par ailleurs, Christophe Clergeau indique « je salue la position d’Emmanuel Macron favorable à la construction de l’aéroport du Grand Ouest. Néanmoins, je regrette que le même jour, une Ministre, Ségolène Royal, brouille une fois encore le message en s’exprimant en rupture avec la ligne et la solidarité gouvernementale. Je réaffirme mon soutien à cet aéroport et je demande à ce que l’Etat clarifie rapidement sa position et prenne des décisions pour engager les travaux ».

Share This

Partagez l'article !