Les élu-e-s du Conseil régional ont découvert hier soir avec stupeur une annexe complémentaire au rapport sur le plan d’urgence pour l’apprentissage, annexe qui sera présentée au vote vendredi matin lors de la session budgétaire. Cette annexe, qui a de quoi surprendre, constitue une liste de 29 propositions législatives et réglementaires que l’Etat devrait mettre en œuvre dont :

• l’apprentissage dès 14 ans,
• la légalisation du travail de nuit des apprentis,
• la fin de la modulation de la rémunération des apprentis en fonction de l’âge,
• la remise en cause du statut des enseignants dans les lycées professionnels,
• une présidence extérieure pour les Conseil d’Administration des lycées professionnels et la nomination des chefs d’établissement sur proposition du Président du Conseil Régional,…

Ces mesures, comme bien d’autres, sont inacceptables. Toutes celles et tous ceux qui ont participé sincèrement au Grenelle de l’apprentissage ont dû être sidérés en les découvrant. Qui peut penser que ces mesures seraient le reflet de la concertation régionale ?

Bruno Retailleau prend en otage l’assemblée régionale pour faire valider un programme de politique nationale sorti du chapeau. Un tel fonctionnement est un détournement de l’objet même du Conseil régional, instrumentalisé au service d’une politique nationale et au détriment de la recherche de l’intérêt régional.

Une telle pratique est une trahison de tous les acteurs qui se sont impliqués dans le Grenelle. Elle est de nature à rendre impossible la construction collective des projets avec les acteurs régionaux.

Ce qui se passe aujourd’hui, nous ne pensions pas que cela serait possible. Cette situation est insupportable et désolante. Bruno Retailleau se sert d’un débat sérieux pour faire des propositions nationales clivantes, polémiques et contestables, s’inscrivant ainsi comme un Président de division des ligériens.

Lire les propositions de Bruno Retailleau (annexe 4 du plan de relance pour l’agriculture)

Christophe Clergeau
Conseiller régional des Pays de la Loire
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

 

Share This

Partagez l'article !