Il y a quelques mois, la Région a décidé d’appliquer un tarif unique de 110 € pour les transports scolaires dans toute la région des Pays de la Loire. En Vendée, cela s’est traduit par une baisse du tarif, sauf pour les enfants des Regroupements Pédagogiques Intercommunaux (RPI). Nous demandons à la Présidente de la Région de revoir la grille tarifaire pour maintenir la gratuité pour les enfants qui sont dans des RPI.

En effet, jusqu’à présent, le Département de la Vendée, qui était auparavant responsable des transports scolaires, avait institué une gratuité totale pour les enfants scolarisés dans les Regroupements Pédagogiques Intercommunaux. Malheureusement, Christelle Morançais a décidé de rendre payant l’accès aux transports scolaires pour ces enfants en leur faisant payer 55€ par élève. Pourtant, les RPI permettent de rendre accessible l’école à tous les enfants, notamment ceux qui n’ont pas d’école publique dans la commune dans laquelle ils habitent, ou qui n’ont pas tous les niveaux dans leur école de proximité, en Vendée comme dans d’autres zones rurales de la région. En prenant cette décision, la Présidente de la Région risque de pénaliser et de mettre en difficulté les RPI, alors même qu’ils assurent une équité et un égal accès au service public pour tous les enfants vendéens. Ce n’est pas aux enfants et aux familles d’en faire les frais !

Cette décision est en totale contradiction avec le pacte pour la ruralité que les élus de la majorité mettent en avant en permanence. Nous demandons à Christelle Morançais de réviser la grille tarifaire dès la session du Conseil régional du mois de juin en rendant gratuit l’accès aux transports scolaires pour les enfants scolarisés dans les Regroupements Pédagogiques Intercommunaux.

Denis LA MACHE
Conseiller régional
Maire de Saint-Sigismond

Share This

Partagez l'article !