La situation des demandeurs d’asile et des réfugiés est difficile à Nantes comme dans d’autres villes de la région. Tous les élus de la République ont un rôle à jouer. C’est leur devoir de soutenir les associations et les collectivités qui accompagnent les réfugiés et les demandeurs d’emploi. C’est pourquoi nous avons proposé à Christelle Morançais de créer un dispositif pour soutenir ces associations et collectivités qui œuvrent pour un accueil digne et humaniste. Il s’agissait d’attribuer une aide de 1000€ par demandeur d’asile ou réfugié, plafonnée à 50 000€ par bénéficiaire. La Région a refusé notre demande en estimant que ce n’était pas le rôle de la Région. Un argument que nous n’acceptons pas puisque ce n’est pas plus le rôle des mairies. Toutes les collectivités ont un devoir de solidarité ! Comme le dit Carine Ménage, Conseillère régionale, « Le refus catégorique de la majorité régionale d’envisager la création d’un tel dispositif montre qu’elle n’est pas à la hauteur des enjeux et qu’elle manque à son devoir de solidarité avec les migrants mais aussi vis-à-vis des collectivités engagées ».

Share This

Partagez l'article !