Les différentes manifestations organisées dans le cadre des Semaines pour la Solidarité Internationale se sont multipliées durant ce mois de novembre. Pour les élus du Conseil régional des Pays de la Loire, la solidarité doit être une priorité tout au long de l’année. Lors du Carrefour de la Solidarité Internationale, les Conseillères régionales Ina Sy et Laurence Adrien-Bigeon ont rappelé les ambitions de notre collectivité en la matière.

 

Avec pour thématique principale l’éducation, le Carrefour de la Solidarité Internationale a permis à Ina Sy d’insister à nouveau sur l’urgente nécessité d’appliquer les grands textes de référence comme la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 (article 26) et les engagements des états qui en sont issus (Sommet de la Terre, Sommet mondial pour le développement social, Conférence mondiale sur les femmes). « Même s’ils n’ont pas valeur de contrainte, les engagements des états ne doivent pas rester à l’état d’intentions, mais doivent au plus tôt être appliqués : il est inacceptable qu’aujourd’hui encore, l’éducation reste un droit inaccessible pour des millions d’enfants dans le monde ! ».

 

Il ne nous est pas possible de distribuer suffisamment de fonds pour construire toutes les écoles manquantes, fournir le matériel scolaire, recruter et former des enseignants… et c’est bien là que la solidarité internationale prend toute son ampleur. « échanger sur les bonnes pratiques et mutualiser nos forces pour avancer tous ensemble et rendre concrets les principes d’égalité, d’épanouissement et d’émancipation des individus et des sociétés, voilà l’objectif ! ».

En matière d’éducation, la Région s’engage sur son territoire auprès des jeunes ligériens en travaillant jour après jour pour offrir un environnement de travail adapté : locaux accessibles, appropriés et propices à la réussite de tous les jeunes tout en étant sécurisés, gratuité des manuels scolaires, informatisation des établissements, mais également par l’accompagnement préventif contre le décrochage scolaire des lycéens et la rupture de contrats d’apprentissage, ainsi que des actions éducatives résolument tournées vers l’international, pour tisser les liens d’une coopération et d’une solidarité internationale, comme le démontre le partenariat des Pays de la Loire avec la région mexicaine du Yucatan.

Le 10 décembre, nous célébrerons la Journée des Droits de l’Homme. N’oublions pas de mettre l’éducation de nos jeunesses à l’honneur à cette occasion !

Share This

Partagez l'article !