À l’occasion de la préparation de la séance d’installation, plusieurs élu-e-s étaient réunis autour de Christophe Clergeau pour évoquer cette deuxième session du mandat.
Christophe Clergeau a expliqué comment le groupe souhaitait travailler dans les prochaines années, dans la cohérence de l’action de l’ancienne majorité de Jacques Auxiette, mais également avec toute la vigilance qui sera nécessaire pour défendre les valeurs portées durant la campagne.
Cette vigilance s’observe déjà sur les choix réalisés par Bruno Retailleau dans la constitution des commissions sectorielles : suppression de la commission « solidarités, santé et égalité des chances », pas un mot sur la jeunesse,…
« Même si le Président n’est élu que depuis un mois, je me demande si son slogan « Parler vrai, agir vite » ne s’est pas transformé en « Parler vite et agir peu » tant les décisions tardent à venir : certaines structures attendent toujours d’avoir des contacts avec leurs élu-e-s » explique Christophe Clergeau, « nous attendons les signes d’une mobilisation et d’une prise de conscience du fait régional et de l’importance des compétences de notre collectivité, notamment dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle ».
Par ailleurs, le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain, en association avec le groupe « écologiste et citoyen », propose des amendements pour améliorer le règlement intérieur, dans la recherche du consensus et pour permettre une plus grande transparence de l’action des élus régionaux.
Enfin, le 18 décembre dernier, Christophe Clergeau avait indiqué vouloir « une opposition active, exigeante, intransigeante pour mieux faire entendre la voix des Pays de la Loire ». C’est pourquoi nous souhaitons être une opposition constructive et force de proposition. Nous proposerons donc un vœu pour que le Conseil régional acte la mise en débat d’un fonds d’urgence d’aide aux acteurs culturels pour faire face aux éventuelles conséquences des attentats du 13 novembre.

Télécharger le dossier de presse

Télécharger le voeu sur la culture

Share This

Partagez l'article !