À l’occasion de la seconde séance d’installation dédiée à l’installation des commissions, Christophe Clergeau, Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain, est revenu sur les premiers pas du Président du Conseil régional : « Je me demande si votre slogan « Parler vrai, agir vite » ne s’est pas transformé en « parler vite et agir peu », explique-t-il, « Que de temps perdu ! Il est temps d’agir, car de nombreux acteurs se plaignent de l’absence de contact avec les équipes de la majorité ».

Christophe Clergeau est également intervenu pour évoquer la situation économique et sociale des Pays de la Loire. Même si le chômage reste à un niveau élevé, il souligne que « des indicateurs sont positifs : la création continue d’emplois salariés marchands au cours des trois premiers trimestres de 2015 ; le chômage augmente moins vite en Pays de la Loire qu’au niveau national ». Mais pour que ces bons indicateurs portent leurs fruits, il faut « une action immédiate en matière de formation et d’emploi ».

C’est pourquoi, les élus du groupe sont totalement mobilisés pour soutenir le plan de formation de 500 000 chômeurs annoncé par le Gouvernement. Christophe Clergeau demande à Bruno Retailleau de préciser ses intentions car « nous devons être au rendez-vous de cette mobilisation, c’est notre compétence et notre responsabilité. […] Plutôt que de vous limiter à des états généraux de l’apprentissage, nous demandons au Président d’ouvrir sans tarder des états généraux de l‘emploi et de la formation. C’est seulement cette voie-là qui nous permettra d’être en accord avec nos compétences, et d’être ensemble rapides et efficaces au service des habitants des Pays de la Loire. ».

Télécharger le dossier de presse complet

Share This

Partagez l'article !