Depuis quelques temps et à plusieurs reprises je suis contactée par des associations et des collectivités du territoire se trouvant en difficulté financière, suite au retard de versement des subventions Leader dans le cadre des aides européennes.

Ce retard met en péril l’équilibre financier de ces structures qui ont un rôle prépondérant sur l’animation des communes rurales, notamment.

Lors de la session régionale du mois de juin, notre groupe Socialiste, Écologiste, Radical et Républicain a questionné la majorité par le biais d’un amendement budgétaire co-signé avec nos collègues du groupe Ecologiste et Citoyen.

Nous avons demandé à ce que la Région Pays de la Loire, à l’image de la Région Nouvelle Aquitaine, prenne le problème à bras le corps et autorise des avances de trésorerie afin de permettre à ces structures de continuer leurs actions, alors que certaines d’entre elles sont parfois contraintes de contracter un prêt relais, ou d’abandonner une partie de leurs animations.

La majorité a rejeté notre amendement.

Ainsi, je considère que la collectivité n’assure pas son rôle d’accompagnement des territoires ruraux alors qu’elle se targue, avec le Pacte sur la Ruralité, d’être auprès de tous les acteurs de la ruralité.

Viviane LOPEZ
Conseillère régionale

Share This

Partagez l'article !