La Région doit présenter son plan de déconfinement et conditionner l’ouverture des lycées à son respect scrupuleux

Le gouvernement n’est pas le seul à devoir présenter son plan de déconfinement. C’est aussi le cas des collectivités locales dont le contexte d’intervention sera clarifié par l’intervention du Premier Ministre.

Nous demandons donc à la Région de présenter dans les prochains jours, dans la transparence, son plan de déconfinement concernant notamment les lycées, les transports régionaux et les lieux de travail des personnels de la région.

Pour Christophe Clergeau, « le déconfinement est nécessaire mais il ne doit pas se faire à n’importe quel prix. La priorité est de protéger les personnes : sans masques en nombre suffisant pas de déconfinement. Le déconfinement suppose d’accompagner particulièrement celles et ceux qui ont été fragilisé.e.s par cette crise, en premier lieu les jeunes en risque de décrochage scolaire. »

Le groupe SERR a adressé ce jour son « cahier des charges du déconfinement » concernant les lycées et la politique éducative de la région. « Notre cahier des charges reprend les demandes répétées par la communauté éducative, les associations de parents d’élèves et les organisations syndicales d’enseignants et de chefs d’établissement. La Région doit reprendre à son compte ces demandes venant du terrain » souligne Maï Haeffelin.

Pour Violaine Lucas « en l’absence d’une assurance de la part du Conseil régional que ce cahier des charges est en mesure d’être scrupuleusement respecté, la collectivité devra assumer de repousser la date du retour en classe des élèves ligérien.ne.s afin de ne mettre personne en danger – élèves, enseignant.e.s, agent.e.s –, ce qui doit rester notre priorité absolue. ».

Share This

Partagez l'article !