« Les deux années qui sont devant nous, sans élection, doivent être utiles aux habitants des Pays de la Loire »

Les élections passées, le Conseil régional doit désormais retrouver son fonctionnement normal, loin des préoccupations parisiennes. Nous espérons que Bruno Retailleau deviendra un Président 100% disponible et qu’il clari era, au plus vite, ses intentions : Président de la Région ou Sénateur ? Car la suite de l’action régionale dépend de cette décision. Trop de temps a été perdu. Les deux années qui sont devant nous, sans élection, doivent être pleinement utiles aux habitants des Pays de la Loire, et nous comptons bien y contribuer !

Nous pensons que les Français, lors de l’élection présidentielle, ont adressé un message, en souhaitant de nouvelles méthodes politiques. Ce message doit être entendu… y compris au sein du Conseil régional ! Lors de cette séance, nous avons proposé la création de deux groupes de travail entre la majorité et les minorités, en y associant le CESER. Sur deux sujets – les mobilités et la formation tout au long de la vie – nous pensons qu’il faut tout remettre à plat pour définir une approche globale. Malheureusement, Bruno Retailleau a balayé notre proposition d’un revers de la main. C’est regrettable qu’il n’ait pas saisi cette opportunité de travail collectif. Pour notre part, nous continuerons à émettre des propositions.

Christophe Clergeau
Président du groupe

Télécharger la lettre

Share This

Partagez l'article !