Lors de la commission permanente du 30 septembre, la majorité régionale a confirmé la vente de 7 trains (rames ZGC) à la Région Centre-Val de Loire, en approuvant la convention relative à leur transfert. Nous nous opposons résolument à cette vente qui traduit une baisse de l’ambition ferroviaire de la Région et qui aura pour conséquence une dégradation de la qualité de service pour les usagers.

La décision de la majorité régionale de vendre 7 rames de TER est présentée comme une optimisation du parc de matériel roulant. Elle serait en outre justifiée par l’arrivée prochaine de 13 rames Regio2N (2 étages)… commandées par la majorité précédente en 2013. Qu’en est-il en réalité ? En 2013, c’est une étude prospective, menée par un cabinet indépendant, qui avait conduit la majorité de l’époque à voter l’acquisition de 13 rames supplémentaires. Aujourd’hui, aucun élément précis ne vient appuyer la décision de la droite régionale. En outre, l’étude de 2013 ne prévoyait en aucun cas la vente de rames en parallèle de l’acquisition des 13 Regio2N. La décision de la majorité régionale est donc bien un renoncement et une baisse de l’ambition ferroviaire de notre Région.

En résumé, il était nécessaire d’acquérir des trains de plus grande capacité pour faire face aux problèmes de surcharge ; la droite ne remet pas en cause cette décision. Mais il était également indispensable d’avoir plus de trains pour augmenter le nombre de dessertes et améliorer la qualité de service pour les usagers… et c’est en cela que la vente des 7 trains n’est pas acceptable ! Avec moins de trains, la SNCF sera moins à même de faire face aux éventuelles avaries, particulièrement en période de pointe. La vente des rames ZGC obligera en outre la Région à prolonger la durée de vie des matériels les plus anciens, moins économes en énergie, moins conformes en termes d’accessibilité et plus susceptibles de tomber en panne. A travers cette vente, la Région prend le risque d’augmenter les retards, les pannes et les suppressions de train… est-ce ainsi qu’elle compte développer l’usage du ferroviaire en Pays de la Loire ?

Olivier Biencourt
Conseiller régional

 

Share This

Partagez l'article !