Depuis la fin de l’été, les élu.e.s des groupes EC et SERR interpellent l’exécutif régional afin de rétablir des temps d’échanges téléphoniques entre la majorité et l’opposition pour assurer la transmission des informations concernant l’action régionale d’urgence à l’ensemble des élu.e.s de notre assemblée.

Suite à un refus du premier vice-président de la Région, président de la commission Education et lycées, orientation et lutte contre le décrochage, Antoine Chéreau, d’accorder aux membres de cette commission un point d’information dans le cadre de la rentrée scolaire, l’intergroupe EC-SERR a adressé un courrier à la Présidente de Région, Christelle Morançais. Nous y demandions que soient rétablis des points d’information réguliers, en visio ou téléconférence, associant l’ensemble des élu.e.s du Conseil régional dans le cadre de leurs commissions sectorielles et que la conférence des président.e.s de groupe soit de nouveau réunie.

Christelle Morançais vient de nous opposer, en réponse à ce courrier, une fin de non-recevoir. Alors que nous sortons tout juste d’une rentrée scolaire particulièrement compliquée pour les personnels et anxiogène pour les élèves et les familles, que nous traversons une période d’incertitudes profondes quant à l’évolution de la situation sanitaire, économique et sociale, que trois des cinq départements des Pays de la Loire sont désormais en zone rouge et que de nombreuses communes renforcent les mesures sanitaires sur leur territoire, la majorité régionale persiste dans son attitude de fermeture et son refus de travailler en toute transparence avec les oppositions, composante à part entière de l’assemblée régionale. La Présidente de Région, après avoir fait le choix de la concertation pendant le confinement a radicalement changé de méthode et d’attitude pour désormais avancer sans plus aucun dialogue avec ses oppositions.

Depuis le début de cette crise, nous avons exprimé sans relâche notre volonté de travailler tous.tes ensemble aux meilleures solutions à mettre en place, au service des Ligériennes et des Ligériens. Nous déplorons qu’il ne soit plus possible de travailler ensemble dans les mêmes conditions alors que les circonstances et l’intérêt de notre région le justifient toujours pleinement.

 

Christophe CLERGEAU                                                                  Lucie ETONNO
Président du groupe SERR                                                            Co-présidente du groupe EC

Carine MÉNAGE                                                                              Franck NICOLON
Vice-présidente du groupe SERR                                                 Co-président du groupe EC

Share This

Partagez l'article !