Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain ont décidé de voter favorablement le plan de relance de l’apprentissage.

Nous avions adressé à Mme Morancais, Présidente de la commission « Emploi, apprentissage formation professionnelle », neuf propositions sur l’apprentissage défendant un grand nombre des mesures que la majorité a repris à son compte.

Afin de compléter la prise en compte de nos propositions, nous avons présenté ce matin plusieurs amendements :

• sur la nécessité de faire de l’apprentissage une formation possible tout au long de la vie et dans le supérieur ;

• sur une formation qui tienne compte des aspirations des jeunes et qui repose sur l’expérience des entreprises en matière de besoin de formations dans une perspective toujours qualifiante.

La majorité a accepté une partie de nos amendements dont l’apprentissage à tous les niveaux, y compris dans l’enseignement supérieur. La poursuite d’études des bacheliers professionnels vers les B.T.S, les I.U.T, les masters, les écoles d’ingénieurs doit être renforcée. En effet, c’est un parcours de promotion sociale auquel nous sommes très attachés parce qu’il permet la poursuite d’études pour des élèves faiblement qualifiés. Par ailleurs, l’amendement plaçant au cœur des dispositifs d’orientation la sensibilité et les goûts des jeunes a été également voté.

En conséquence, dans la mesure où le Président a décidé de retirer l’annexe 4 qui avait suscité de vives polémiques parce qu’elle remettait en question des éléments légaux de protection des jeunes travailleurs, nous avons décidé de voter le texte, conformément à notre volonté d’opposition constructive.

Violaine LUCAS, Conseillère régionale des Pays de la Loire

Jean-Claude CHARRIER, Conseillère régionale des Pays de la Loire

Share This

Partagez l'article !