Plusieurs élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain ont participé ce matin à la réunion de lancement du Pacte pour la ruralité organisée par la nouvelle majorité du Conseil régional des Pays de la Loire.

Ils ont pu constater qu’un certain nombre de maires présents ont salué dans leurs interventions des mesures prises par l’ancienne majorité pour contribuer à un développement équilibré des territoires, tels que les contrats de territoire. Comme le rappelle le document-joint, en 10 ans le Conseil régional a soutenu plus de 4000 projets jugés prioritaires par les acteurs locaux. Sur le dernier mandat, il a cofinancé l’établissement de 45 maisons de santé et la modernisation de plus de 500 commerces dans les petites communes. Il a augmenté de 30% le nombre de dessertes ferroviaires et a mis en place des outils spécifiques pour aider les territoires qui en avaient le plus besoin. Il a enfin cherché à développer les emplois sur tout le territoire avec 100 millions € pour le très haut débit ou encore le dispositif « 500 projets pour les territoires ».

« La nouvelle majorité doit poursuivre le travail engagé ces dernières années et continuer à faire confiance aux acteurs locaux car c’est sur les territoires que s’inventent les solutions nouvelles » déclare Dominique Amiard, Conseiller régional et Maire de Cures, commune de 521 habitants située en Sarthe. Il ajoute « notre groupe s’impliquera pleinement dans la réflexion enclenchée par le Conseil régional en veillant à porter des propositions concrètes et une vision d’avenir des territoires ruraux, dans leur diversité ».

Denis La Mache, Conseiller régional et Maire de Saint-Sigismond, commune de 402 habitants située en Vendée, a notamment insisté sur 2 points lors de son intervention : « la ruralité est plurielle : il ne faut donc pas de réponse unique mais du sur-mesure. Les territoires ruraux, péri-urbains et urbains sont interdépendants, il ne faut donc pas les opposer mais au contraire, développer les liens entre eux ».

Le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain invite l’ensemble des acteurs des Pays de la Loire, quel que soit le territoire où ils résident, à faire remonter leurs idées et propositions. Les élus du groupe s’engagent à défendre devant l’assemblée régionale toutes celles qui iront dans le sens d’un développement solidaire et équilibré des territoires.

Share This

Partagez l'article !