L’intersyndicale régionale CGT / SUD / CFDT & UNSA a lancé récemment une pétition afin d’interpeller la Présidente de Région et la Directrice régionale SNCF sur les fermetures annoncées de gares et de guichets en Pays de la Loire. Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain apportent leur soutien à cette démarche et demandent à la Présidente de Région de clarifier sa position.

En décembre dernier, la majorité régionale a adopté une nouvelle convention TER Pays de la Loire 2018-2023. Nous avions alors refusé de voter cette convention, notamment en raison des fermetures annoncées de gares et des augmentations de tarifs pour les abonnés (non précisées à cette époque). Olivier Biencourt, Conseiller régional, dénonçait alors : « l’équilibre économique de la convention s’est bien fait par la disparition des agents, derrière les guichets comme dans les trains ».

Dans sa pétition, l’intersyndicale explique que la SNCF a prévu de fermer des guichets dans 10 gares dans un premier temps (Rezé, Vertou, Le Pallet, Chantenay, Challans, Fontenay-le-Comte, Basse-Indre, Couëron, Bouaye, La Suze). Pour Olivier Biencourt : « Ces décisions sont malheureusement le résultat de la convention signée entre la SNCF et la Région. Cependant, cette convention prévoyait également une information par la SNCF, 6 mois en avance, des gares et guichets concernés, l’obligation d’examiner des solutions innovantes de substitution et la possibilité pour la Région de s’opposer aux fermetures. La Présidente de Région doit donc nous dire clairement comment se positionne la Région par rapport aux 10 fermetures annoncées ! ». Pour notre part, nous réaffirmons notre attachement à un service public ferroviaire de qualité et de proximité.

Share This

Partagez l'article !