Christophe Clergeau, Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain du Conseil régional des Pays de la Loire, a été auditionné, lundi 23 mai, par la Commission nationale du débat public dans le cadre du futur référendum sur le transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes.

Christophe Clergeau a tenu avant tout à insister sur le caractère structurant du transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes : « Nous avons la chance de vivre dans un territoire qui se développe économiquement et qui connaît une croissance forte et durable de sa population. Ces facteurs, conjugués à l’aspiration de plus en plus forte à la mobilité et à l’ouverture internationale, contribueront inéluctablement à la saturation de Nantes Atlantique. L’enjeu du transfert de l’aéroport n’est pas de répondre à des besoins de court terme mais de mener à bien un projet qui est le seul à pouvoir répondre aux enjeux de long terme. Le vote du 26 juin constitue la dernière opportunité de désenclaver l’Ouest et de le relier à l’Europe. Voter OUI au transfert, c’est préparer l’avenir, c’est prendre aujourd’hui les décisions indispensables pour demain ».

Christophe Clergeau a insisté sur un second élément lié au premier : le développement économique et l’emploi. « L’aéroport créera certes des emplois à court terme dans le cadre des travaux de réalisation mais c’est surtout sur le moyen et long terme qu’il sera décisif pour le développement de l’emploi à Nantes et dans notre région. L’Ouest souffre aujourd’hui d’un retard d’internationalisation, or l’ouverture internationale est la clef de son développement économique futur. Le nouvel aéroport permettra de doper le tourisme, les exportations et les investissements étrangers, d’accroître les partenariats économiques et de recherche et d’attirer davantage d’étudiants et de talents. Il offrira la possibilité de développer un campus technologique d’envergure internationale autour de l’IRT Jules Verne en doublant les surfaces disponibles et en répondant ainsi à une demande très forte de partenariat et d’implantation. Le transfert de l’aéroport est un élément clé de l’ouverture internationale de l’Ouest, elle-même indispensable à son développement économique et aux emplois de demain ».

Share This

Partagez l'article !