De passage à La Baule pour un week-end loin de Paris et ses tracas, Franck Louvrier nous a fait l’honneur de partager sa vision de la France et de la Région Pays de la Loire dans une interview accordée à Presse Océan ce vendredi 6 septembre.

Monsieur Louvrier, qui déclare ainsi avoir enregistré « près de 20% d’impôts supplémentaires pour les particuliers comme pour les entreprises » en Pays de la Loire, oublie un léger, mais alors très léger, détail : les Régions n’ont pas la capacité de lever d’impôt direct. Dès lors, on voit mal comment le Président du Conseil régional, Jacques Auxiette, aurait pu, de son propre chef, augmenter des impôts qui n’existent pas !

Si ce n’était pas une erreur grotesque, nous pourrions saluer sa formidable capacité d’imagination ! Monsieur Louvrier ne devrait pas se contenter d’échafauder des stratégies de communication de haut rang, il devrait se lancer dans la rédaction de contes, d’histoires féériques, où des choses qui n’existent pas apparaissent comme par enchantement !

Que dire également de sa fine analyse selon laquelle « la Région [Pays de la Loire] est laissée à l’abandon » en raison du « manque de projets structurants ». Nous aimerions pouvoir lui laisser le bénéfice du doute, mais il semblerait bien que Monsieur Louvrier ne se tienne pas au courant de l’actualité régionale qui doit vraisemblablement passer à la trappe au milieu des médias nationaux qu’il suit pour le coup avec attention.

Fidèle à notre esprit de solidarité, nous l’invitons donc à prendre connaissance du dispositif « 500 projets pour les territoires », à découvrir les récentes annonces concernant la création de Plateformes Régionales d’Innovation (sur le design, et sur les prothèses dentaires), à parcourir le Schéma Régional d’Enseignement Supérieur, et à se rendre à Clisson ou Pornic découvrir les nouveaux lycées publics. Entre autres …

Share This

Partagez l'article !