Depuis plusieurs mois, les élus de notre groupe s’inquiètent du manque d’actions concrètes à propos du futur lycée du Sud-Loire, annoncé en décembre dernier. Malgré nos alertes, la majorité régionale ne nous a pas rassurés et nous sommes toujours dans l’expectative, alors que sur le terrain, la concertation avec les acteurs de l’éducation n’a pas commencé !

 Nous sommes déjà à la deuxième commission permanente depuis le début de l’année, et il n’y a toujours pas de décision concrète. Mis à part les articles de presse dans lesquels plusieurs villes se sont portées candidates, nous ne voyons rien venir sur une concertation plus large et ouverte sur le territoire du Sud-Loire. Pourtant, les discussions en cours avec les élus ne suffisent pas pour faire émerger un consensus, il faut que les représentants de parents d’élèves, les proviseurs, les enseignants et tous ceux qui participent à la vie éducative du secteur, soient associés à la réflexion. Nous demandons à Antoine Chéreau, 1er Vice-président en charge de l’éducation, de lancer sans plus attendre les concertations qui permettront à la Région de prendre ses décisions dans le consensus qui s’impose dans le cadre d’un investissement d’une telle ampleur.

Delphine COAT-PROU
Conseillère régionale
Conseillère municipale de Vertou

Ina SY
Conseillère régionale

Share This

Partagez l'article !