Depuis plusieurs semaines, le personnel s’inquiète de la croissance des effectifs au lycée des Bourdonnières à Nantes. Nous soutenons leur mobilisation légitime face à la croissance démographique rapide que connaissent les Pays de la Loire.

Comme nous l’avons fait chaque année pour prendre en compte les nouvelles évolutions d’effectifs, le Conseil Régional doit réagir rapidement pour prendre les mesures adaptées et répondre aux besoins d’accueil des jeunes.

La nouvelle majorité, qui a refusé de voter les nouveaux lycées en 2015, doit passer des discours aux actes. Après avoir ignoré pendant 11 ans les questions d’éducation, elle doit aujourd’hui en prendre la mesure et assumer ses responsabilités. Elle doit prendre conscience que sa priorité est de construire des lycées et non des routes.

Nous serons aux côtés des jeunes et des personnels pour pousser le Conseil Régional à choisir l’action plutôt que la communication.

Delphine Coat-Prou
Conseillère régionale des Pays de la Loire
Membre suppléante du Conseil d’administration

Share This

Partagez l'article !