« La Région Pays de la Loire offre son soutien au gouvernement dans le cadre du plan de vaccination en cours ; vouloir aller au-delà de ses compétences c’est bien mais pourquoi dans le même temps la Présidente refuse-t-elle de faire son travail dans un domaine qui relève de sa seule responsabilité : répondre aux besoins des milliers de lycéen.ne.s qui ont besoin d’équipement informatique dès maintenant pour réussir leur scolarité ? » demande Christophe Clergeau, Président du groupe SERR.

La Présidente du Conseil régional, Christelle Morançais, vient de proposer à l’Etat son soutien financier au plan de vaccination contre la covid-19. L’ensemble des collectivités et des responsables politiques doivent contribuer à amplifier le mouvement pour enrayer le fiasco qu’a été le démarrage de cette campagne, et nous saluons cette initiative.

Cependant, à l’heure où partout en Europe des pays se reconfinent et ferment leurs lycées et écoles, « nous pensons qu’il est urgent que la Région Pays de la Loire se concentre sur ses compétences et ses responsabilités propres face aux Ligérien.ne.s. La situation qui semble se profiler est celle du maintien des cours en présentiel alternés jusqu’à la fin de l’année scolaire a minima ; les inégalités profondes face au confinement ne se résorberont pas d’elles-mêmes, pas plus que la fracture numérique », souligne Maï Haeffelin, conseillère régionale.

Pour Thierry Violland, « l’urgence est donc là : équiper dès maintenant l’ensemble des lycéennes et des lycéens qui en ont besoin en ordinateurs et en clés 4G pour leur assurer des conditions de travail dignes et l’égalité des chances de réussite à tous les élèves. Nous l’avons demandé maintes fois, et une fois de plus nous tirons la sonnette d’alarme : il est grand temps que la Région fasse son travail au service des jeunes ligérien.ne.s et de leurs familles ».

Share This

Partagez l'article !