Le Front National en Pays de la Loire n’est ni lisse, ni modéré. Pascal Gannat n’en est pas à sa première sortie témoignant de ses positions radicales et traditionalistes. Mais en s’en prenant à la mémoire de Pierre Mendès-France, il franchit une ligne rouge et cela ne peut rester sans réaction.

  • NON l’acte de résistance des parlementaires français qui ont cherché à gagner l’Afrique du nord à bord du Paquebot MASSILIA, en juin 40 pour résister et poursuivre le combat, n’était pas une désertion.
  • NON l’engagement par Pierre-Mendès France de la décolonisation en Indochine puis en Tunisie n’était pas un abandon, c’était la seule voie possible pour sortir la France de l’ornière et construire son avenir comme l’a ensuite compris le Général de Gaulle en Algérie.

Travestir l’histoire, reprendre les thèses de Vichy, exalter la nostalgie colonialiste ce n’est pas anodin. Les élus républicains doivent au pays de s’engager dans la défense de la vérité contre le révisionnisme historique.

Christophe Clergeau
Conseiller régional des Pays de la Loire
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Share This

Partagez l'article !