Quelles sont les actions mises en place par la Région pour les personnes porteuses de handicap depuis le début du mandat ?
Honnêtement : pas grand-chose ! Mis à part quelques subventions de-ci de-là à certaines associations le manque d’ambition de la majorité concernant les personnes en situation de handicap est accablant. Nous avons profité de la session pour interpeller la Présidente sur le sujet et pour lui demander, de manière urgente, de relancer l’Agenda 22 régional.

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste un Agenda 22 ?
Il s’agit d’un plan d’actions pour faciliter l’inclusion, élaboré dans un cadre proposé par l’ONU.
En 2013 nous avions fait le choix d’en élaborer un après de nombreuses concertations avec les acteurs régionaux concernés par le handicap. Cet Agenda 22 constituait un point de départ pour faire de notre région un territoire plus inclusif, au-delà des seules compétences du Conseil régional. Mais la nouvelle majorité a choisi d’enterrer cette base de travail et d’ignorer ce que nous avions alors mis en place.

Que proposez-vous pour faire des Pays de la Loire un territoire plus « inclusif » ?
Pour nous il est urgent de relancer l’Agenda 22. Il s’agit d’un véritable enjeu majeur et transversal pour notre Région et nous considérons que la majorité régionale peut et doit faire plus pour les Ligériens en situation de handicap, notamment en termes d’égalité au travail ou encore d’accessibilité dans les transports, les lieux culturels, le sport, les établissements d’éducation et de formation.
Nous avons choisi de concerter des acteurs du territoire afin d’établir des propositions concrètes autour de l’Agenda 22 pour la prochaine session budgétaire du Conseil régional qui aura lieu en décembre. Nous sommes preneurs de tous les retours d’expériences ou de toutes les idées et qui pourraient venir enrichir nos propositions. Ensemble, travaillons tous, vraiment, pour une région inclusive !

Share This

Partagez l'article !