La majorité régionale a décidé de l’harmonisation des tarifs des transports scolaires dans la précipitation, sans réelle concertation. Les conséquences de cette décision sont importantes pour la Mayenne car les contributions demandées aux familles mayennaises seront revues en nettes hausses.

Même adoucie, même étalée dans le temps, cette hausse est insupportable en imputant de façon significative le pouvoir d’achat des familles. Une décision incompréhensible et douloureuse dans le contexte social et politique actuel où s’exprime la colère et la détresse de beaucoup de français.

Les associations de parents d’élèves, les enseignants et les élus locaux mayennais ont tour à tour dénoncé cette mesure. Il n’y avait aucune urgence à traiter cette harmonisation des tarifs. La tentative désespérée des élus régionaux de la majorité de nous faire passer cette sombre perspective pour une bonne nouvelle, au travers des mesures de dernières minutes d’atténuation et d’étalement de ces augmentations, ne trompe personne. Ils cherchent à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, mais les Mayennais ne sont pas des « jambons » : même lissée, même étalée, même maquillée, une hausse reste une hausse!

 

Jean Pierre Le Scornet

Share This

Partagez l'article !