Bruno Retailleau a décidé de lancer un grenelle de l’apprentissage qui se déroulera le 24 mars à l’Hôtel de Région. Violaine Lucas, Jean-Claude Charrier, Maï Haeffelin et Aykel Garbaa, membres des commissions « apprentissage et formation professionnelle » et « éducation » proposent un cahier de propositions destiné à alimenter le débat. En Pays de la Loire, les statistiques de réussite sont supérieures à la moyenne française avec notamment un taux de rupture de l’apprentissage de seulement 10,6 % contre 22 % nationalement.

L’apprentissage est un mode de formation professionnelle reconnu par tous. Néanmoins, il ne doit pas être l’entrée unique d’une réflexion sur l’emploi et la formation dans notre Région. Notre défi doit être uniquement celui de la formation tout au long de la vie pour donner à chacun, jeune en formation, salarié, chômeur, de nouvelles chances de réussir son projet professionnel.

Aujourd’hui, l’apprentissage représente 10 % des jeunes en formation initiale en Pays de la Loire. Nous voulons replacer le débat dans une approche globale. Tous les jeunes en formation doivent être soutenus et tous les parcours doivent être valorisés

Parmi les 9 propositions, voici les priorités de notre groupe :

  • Garantir une adéquation entre la formation et l’emploi en associant davantage les entreprises par la création d’une agence des métiers et de la formation tout au long de la vie, au plus près des réalités des territoires
  • Soutenir les entreprises qui accueillent des apprentis en créant un label de reconnaissance de leur expérience « Je prépare l’avenir, je forme les jeunes » et en développant un statut reconnu de maître d’apprentissage ;
  • Développer la formation au sein des CFA en créant un campus professionnel en réseau destiné à garantir la diversité et la continuité des parcours ;
  • Développer l’apprentissage à tous les niveaux de formation, notamment dans l’enseignement supérieur et créer un « passeport compétences et orientation » pour que le jeune construise son parcours ;
  • Favoriser la découverte des métiers en créant un droit aux stages, à l’apprentissage et à l’alternance pour tous ;
  • Valoriser l’image d’excellence de l’apprentissage en associant les parents qui en sont les premiers prescripteurs et en créant des ambassadeurs de l’apprentissage dans les établissements ;
  • Accompagner les jeunes dans leur autonomie, notamment dans l’accès au logement.

Le grenelle doit être un moment de concertation, et non d’annonces prématurées. Nous nous inscrivons pleinement dans le cadre d’échanges et de débats.

Télécharger le cahier de propositions du groupe

Violaine Lucas, Jean-Claude Charrier, Maï Haeffelin, Aykel Garbaa

Conseillers régionaux des Pays de la Loire

Groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Membres des commissions « apprentissage et formation professionnelle » et « éducation » 

Share This

Partagez l'article !