Les décisions de réinternalisation de production prises par Airbus mettent en danger l’établissement de Mécachrome a Sainte-Luce-sur-Loire.

Plus grave, Airbus semble renoncer à la localisation à Nantes d’une très importante production, celle de nacelles innovantes pour l’A320neo, qui serait désormais confiée à un industriel américain. Des dizaines de millions d’investissements sont remis en cause et à terme probablement des centaines d’emplois menacés.

Cette situation appelle une mobilisation générale en Pays de la Loire, en lien étroit avec la filière occitane, pour défendre nos intérêts industriels et l’avenir de l’emploi. Il y a désormais urgence et nous ne sommes pas prêt.e.s.

Le Conseil régional est silencieux et est resté passif alors que ce risque est connu depuis plusieurs semaines. Les Pays de la Loire ont même été la seule Région absente d’une réunion récente entre la filière (GIFAS) et les Régions françaises. Notre plan de soutien à la filière aéronautique n’est pas prêt, la seule annonce qui a été faite fut la création d’une « task force » le jour où le plan national était annoncé, cruel décalage.

 « Cette situation ne peut pas durer. Le sens du collectif et de l’ambition partagée a été perdu. Nous devons nous réveiller et reprendre ensemble l’offensive pour défendre concrètement et immédiatement nos intérêts industriels. Nous appelons la Présidente de la Région à passer à l’action et à prendre une initiative rapide à laquelle nous sommes prêt.e.s à nous associer et à contribuer » déclare Christophe Clergeau.

 

Share This

Partagez l'article !