Près d’un an après l’adoption de la feuille de route pour la transition énergétique, le bilan est décevant. Notre groupe propose 5 pistes pour relancer la dynamique autour de cet enjeu essentiel, notamment pour les Pays de la Loire.

Aujourd’hui, s’est tenue la « deuxième conférence ligérienne de la transition énergétique et du climat ». Cette conférence vise à faire un point d’étape sur la feuille de route pour la transition énergétique adoptée il y a bientôt un an par le Conseil régional. Pour notre groupe, cette première année a été décevante voire inquiétante sur certains aspects. Il ne s’agit pas de dire que rien n’a été fait : le projet SMILE (sur les réseaux intelligents) a bien été poursuivi, les projets avancent sur les motorisations alternatives et le travail sur l’économie circulaire est bien engagé…

Malheureusement, le compte n’y est pas. Les actions concrètes tardent à arriver, à l’image du fonds d’investissement pour la production d’énergie renouvelable qui n’est toujours pas sur pied. La Région n’a pas lancé de dynamique autour des filières de la transition énergétique et elle est en retrait sur le sujet stratégique des énergies marines renouvelables. Pire, dans le domaine des économies d’énergies, cette première année est marquée par un véritable recul : suppression des aides à la rénovation thermique des logements sociaux et division par deux du nombre de bénéficiaires des aides aux économies d’énergie pour les particuliers (cf. annexe). L’objectif de la feuille de route de rénover 100 000 logements d’ici 2021 semble bien loin.

Pour redresser la barre et redonner un nouvel élan à cette feuille de route pour la transition énergétique, nous proposons 5 mesures concrètes :

  1. Lancer un plan régional pour la rénovation énergétique des logements: relancer les aides aux foyers modestes et au logement social et développer le tiers investissement pour offrir une solution de financement adaptée à chacun
  2. Créer un livret d’épargne pour investir dans les projets locaux d’énergies renouvelables: ces crédits pourraient compléter ceux du futur fonds d’investissement
  3. Donner un nouvel élan pour les énergies marines renouvelables en Pays de la Loire: la Région doit organiser la mobilisation générale et se préparer aux prochains appels de l’Etat
  4. Développer les projets d’énergies renouvelables sur les territoires: la Région doit flécher dans son budget 2018 une enveloppe pour développer ses projets
  5. Lancer une vaste campagne de sensibilisation à la transition énergétique et aux changements climatiques: défi familles à énergies positives ; développement d’actions dans les lycées ; appel à projets pour les associations…

Eric THOUZEAU
Conseiller régional des Pays de la Loire
Groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Annexes :
CP du 21 novembre 2017 sur le bilan des aides régionales aux économies d’énergies pour les particuliers (AREEP)
Plan d’action du groupe SERR sur la transition énergétique (octobre 2016)

 

Share This

Partagez l'article !