La Région a décidé de lancer un appel à manifestation d’intérêt afin de préparer l’ouverture à la concurrence. Il s’agit en fait d’attribuer 30 000€ à chaque entreprise intéressée par l’ouverture à la concurrence pour qu’elle donne des informations sur les lignes qu’elle souhaiterait prendre en charge.

« Lorsque la Région a abordé ce sujet, elle avait promis de faire un état des lieux de la situation pour le ferroviaire en Pays de la Loire. Nous l’attendons toujours. Malgré sa promesse, elle engage d’ores et déjà une étape supplémentaire vers l’ouverture à la concurrence alors que l’état des lieux aurait pu nous éclairer sur les raisons qui poussent la majorité à accélérer ainsi. Dans les faits, elle a donc pris sa décision et c’est ce qu’acte cette délibération. Cette méthode est inacceptable. Il est irresponsable d’avancer ainsi à marche forcée vers l’ouverture à la concurrence du ferroviaire sans avoir avancé le moindre élément permettant de démontrer que cela pourrait être utile aux Ligériens en renforçant l’offre ferroviaire et sa qualité. Nous demandons la tenue rapide d’un débat public à l’initiative du Conseil régional sur cette question avant toute décision » indique Olivier Biencourt, membre de la commission « Transports ».

Share This

Partagez l'article !