Depuis le début du mandat, nous sommes particulièrement attentifs à ce que le modèle éducatif de notre région soit maintenu. Parmi nos priorités, nous voulons conserver un même niveau d’accueil dans les établissements ligériens.

En effet, depuis 2010, la majorité de Jacques Auxiette a décidé de construire 10 nouveaux lycées pour accueillir les lycéens et apprentis dans des conditions optimales. Lors de cette rentrée, l’augmentation des effectifs dans les lycées fait craindre une saturation au sein des établissements dans plusieurs secteurs géographiques.

En effet, en 2013, l’INSEE avait prévu une augmentation des effectifs de 12 700 lycéens entre 2012 et 2025. Les effectifs constatés à la rentrée montrent que la progression est plus forte que prévue : il y a eu 5 000 nouveaux lycéens lors de cette rentrée 2016 !

Le Sud Loire fait partie des territoires en tension : les lycées de La Herdrie à Saint Sébastien, de Alcide d’Orbigny à Bouaye, des Bourdonnières à Nantes, ou encore, de Jean Perrin à Rezé font partie des établissements qui risquent d’être saturés rapidement. La situation nécessite une décision rapide du Conseil régional, sous peine de dégrader la qualité d’apprentissage des lycéens et apprentis. Nous demandons à Bruno Retailleau d’accélérer la réflexion avec les proviseurs, enseignants, parents et élèves et de prendre en compte les besoins dans ce secteur. Il est urgent de décider rapidement de nouveaux investissements pour préparer les prochaines rentrées scolaires dans les meilleures conditions possibles.

Christophe Clergeau
Président du groupe Socialiste, écologiste, radical et républicain
Conseiller régional

Share This

Partagez l'article !