Lors de la session du Conseil régional du jeudi 18 octobre, Maï Haeffelin est intervenue pour dénoncer le raté du lancement de la plateforme e-lyco 3. En effet, un mois et demi après, l’outil n’est toujours pas opérationnel. Nous le déplorons.

49 jours après la rentrée, l’outil créé il y a 10 ans, pour lequel il y a cette année un changement de prestataire, ne fonctionne toujours pas et les utilisateurs, qu’ils soient enseignants, parents d’élèves ou élèves, n’ont pas accès à toutes les fonctionnalités. Pour Maï Haeffelin, Conseillère régionale, « Qu’il y ait un peu de retard peut se comprendre dans les tous premiers jours, mais là, un mois et demi après la rentrée, la défaillance est complète et la réponse apportée par la majorité régionale n’est pas acceptable. Nous  verrons si l’échéance du 31 octobre est respectée mais en attendant, tout reste à faire. La messagerie n’est pas utilisable, le cahier de texte n’existe toujours pas, à tel point que les lycées se tournent vers des solutions privées pour pouvoir disposer de cet outil indispensable. La plateforme e-lyco est réduite à être la porte d’entrée pour cette plateforme privée. Où est l’efficacité du service public ? Le risque est grand que les utilisateurs se détournent de l’outil. Il va falloir repartir de zéro pour former à nouveau les utilisateurs et redonner confiance en l’outil. C’est un véritable gâchis ! »

Share This

Partagez l'article !