Communiqué de presse des élus des groupes Écologiste et Citoyen et Socialiste, écologiste, radical et républicain

La rentrée de septembre a été un véritable parcours du combattant pour les usager.e.s des transports en Pays de la Loire, aussi bien pour les scolaires que sur les trains régionaux. Afin de faire la lumière sur les nombreux dysfonctionnements constatés, les groupes Écologiste et Citoyen et Socialiste, écologiste, radical et républicain au Conseil régional demandent qu’un bilan complet soit établi à travers la création d’une mission d’information et d’évaluation.

Nous, élu.e.s de gauche et écologistes au Conseil régional des Pays de la Loire, interpellons la Présidente Christelle Morançais depuis de nombreux mois face à son manque d’anticipation quant à la prise de compétences de la Région sur la gestion des transports interurbains et scolaires, pourtant effective depuis le 1er septembre 2017.

Les conséquences de ce retard à l’allumage ne se sont pas fait attendre. Dès cet été, nous déplorions les couacs subis quotidiennement par les usager.e.s des TER et cars interurbains – suppressions de lignes et de dessertes, pénuries de chauffeurs, retards à répétition, matériel roulant non accessible aux personnes à mobilité réduite…

La situation n’a hélas fait qu’empirer à la rentrée, à laquelle s’est ajoutée la galère quotidienne des élèves et des familles sur les transports scolaires – harmonisation des tarifs en trompe l’œil, problèmes répétés sur la plateforme d’inscription en ligne, retards et erreurs de livraison des titres de transport, horaires de ramassage non communiqués, arrêts non desservis, gilets haute visibilité livrés en retard…

Les usager.e.s qui payent pour leurs transports du quotidien sont en droit d’exiger un service irréprochable. Manifestement, la Région est à ce jour incapable de le leur fournir. Elle doit donc dresser sans attendre le bilan de ces dysfonctionnements et trouver des solutions concrètes pour y remédier rapidement. A cet effet, la mise en place d’une mission d’information et d’évaluation devra clarifier la manière dont la Région s’est saisie de cette nouvelle compétence. L’enjeu est d’avoir un service public de transport régional fiable et qui garantit une qualité de service pour tous les Ligériens et Ligériennes.

 —

Les élu.e.s des groupes Ecologiste et Citoyen et Socialiste, écologiste, radical et républicain

Christophe CLERGEAU, Lucie ETONNO, Franck NICOLON, Dominique AMIARD, Frédéric BEATSE, Olivier BIENCOURT, Sophie BRINGUY, Jean-Claude CHARRIER, Delphine COAT-PROU, Christophe DOUGE, Marie-Hélène GIRODET, Maï HAEFFELIN, Stéphane IBARRA, Denis LA MACHE, Jean-Pierre LE SCORNET, Viviane LOPEZ, Violaine LUCAS, Carine MENAGE, Ina SY, Eric THOUZEAU, Thierry VIOLLAND.

 

Share This

Partagez l'article !