En 2017, la Région a diminué ses aides à une quarantaine d’acteurs culturels de la métropole nantaise pour un montant global de plus de 200 000€. Pour 2018, certaines organisations culturelles historiques de Nantes subissent de nouvelles coupes, extrêmement brutales et dangereuses pour leur fonctionnement. C’est particulièrement le cas de Science 89 et de Skéné qui voient leur subvention régionale amputée respectivement de 60% et de 55% par rapport à 2017 (décision de la commission permanente du 16 février 2018).

Skéné et Science 89 sont des acteurs historiques de la scène culturelle nantaise mais leur impact dépasse nettement les frontières de la ville. Skéné travaille, à titre d’exemple, avec l’espace culturel de l’université d’Angers et ses créations ont été sélectionnées dans plusieurs compétitions internationales. Science 89 est, pour sa part, une structure qui a marqué le territoire et qui a participé ou organisé de nombreuses manifestations dans de multiples structures (théâtres, CNAM, Musée de l’Homme, etc.) à l’échelle nationale. Or, ces deux acteurs sont dans le viseur de la droite régionale depuis son arrivée aux commandes de la Région : Skéné a perdu 82% de sa subvention par rapport à 2015 et Science 89, 80% ! Ces coupes massives posent question quant à leur brutalité. Ce sont des décisions à courte vue qui mettent en danger les structures.

Carine MENAGE et Jean-Pierre LE SCORNET
Conseillers régionaux des Pays de la Loire
Membres de la commission culture, sport, vie associative, bénévolat et solidarités

Share This

Partagez l'article !