Photo : CC-BY-NC-SA par Groupe_PS

« En femmes majeures » ! C’est le nom du festival qui se produit pour la 3e année à Blain en Loire-Atlantique. Une manifestation qui met les femmes à l’honneur pendant trois jours en leur permettant de faire connaître leurs créations musicales, théâtrales… L’occasion pour Catherine Piau, Conseillère régionale, de rappeler l’engagement régional pour les droits des femmes.

Ce festival dédié aux femmes est une idée originale organisée par la Ville de Blain et financée par le Conseil régional à hauteur de 1 750 €. Entre concerts de harpe, lectures théâtralisées, projections de films, le public a pu profiter d’un programme riche nous ramenant à nos idéaux qui veulent faire éclore l’idée d’une égalité universelle des droits.

Dès le début de son intervention, Catherine Piau rêve d’ « une société où ce serait l’égalité des droits tous les jours ! ». Manifestement heureuse de pouvoir témoigner de ses engagements, l’élue était présente pour célébrer l’égalité, « celle qui considère tous les humains comme des semblables et qui passe par le respect de l’autre dans ses différences ».

La lutte contre les discriminations ? La parité femmes / hommes ? Des sujets devenus d’actualité, après tant d’années, et qui s’imposent dans le débat politique en région, comme partout dans le pays. Pour elle, c’est bien « un enjeu d’avenir pour la progression de toute la société ».

En Région, cela se traduit par différents engagements que l’élue régionale a pris soin de mettre en avant. Dès 2005, les élus ont inscrits leur action dans la lutte contre toutes les formes de discrimination et qui passe notamment par la signature, en 2008, de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. L’année suivante, le Conseil régional a approuvé son premier plan d’actions régionales. En janvier dernier, « l’Engagement régional pour l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations » a été adopté et Jacques Auxiette a nommé Martine Buron déléguée régionale à la lutte contre les discriminations. Pour la Conseillère régionale, « le futur de la région s’accordeau féminin comme au masculin ».

Il se conjugue aussi au niveau régional, comme au niveau national où l’élection d’un Président de la République socialiste redonne une nouvelle dynamique à l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. La création d’un ministère des droits des femmes qui travaille actuellement sur une nouvelle loi sur le harcèlement pour combler le vide juridique, et l’application de la parité au sein du gouvernement sont des signes qui ne trompent pas : l’égalité est en marche !

Lire l’article : “Engagement pour l’égalité des droits : la région persiste et signe

Share This

Partagez l'article !