La Région pourrait avoir une autre politique plus ambitieuse et davantage en phase avec les besoins du territoire, sans compromettre l’équilibre financier. En proposant un budget alternatif de 115 M€, nous montrons qu’un autre chemin est possible. Ce plan est intégralement financé par des redéploiements au sein du budget 2018 et entre années budgétaires (budgets non-affectés en 2017). Il prend également en compte une meilleure évaluation de la réalité des recettes et ceci, sans augmentation de la dette.

35 millions d’euros pour relancer les investissements d’avenir en Pays de la Loire

  • 25 M€ pour un appel à manifestation d’intérêt permettant de soutenir les investissements et les projets collectifs dans la recherche et l’innovation
  • 10 M€ pour un appel à manifestation d’intérêt pour faire émerger les grands projets de transition énergétique sur les territoires

« La Région doit aujourd’hui donner un signal fort aux acteurs des Pays de la Loire. Notre région est pleine de projets d’avenir qui ne se manifestent plus par dépit. Le Conseil régional doit permettre à chacun de se manifester à nouveau en sachant que la Région pourra être au rendez-vous, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. C’est maintenant qu’il faut réveiller la dynamique de projet en Pays de la Loire », estime Christophe Clergeau.

72 millions d’euros pour répondre aux besoins des Ligériens et au défi démographique

  • Doubler les sommes allouées aux travaux dans les lycées en ajoutant 50 M€ pour les travaux dans les lycées afin de répondre au défi démographique
  • 7 millions pour répondre aux besoins de la jeunesse (logement, nouveau pacte pour l’autonomie des jeunes, rétablissement d’ordipass, lutte contre les discriminations)
  • 15 millions pour la formation des chômeurs : 5 millions en 2018 pour former plus de personnes dès l’année prochaine et 5 millions supplémentaires en 2019 et 2020 pour renforcer la future offre de formation de la Région

 5 millions d’euros pour dynamiser les projets associatifs et culturels en Pays de la Loire

  • 4 millions d’euros pour financer le plan « vie associative » (emplois aidés régionaux, conventions d’objectifs, soutien aux projets d’innovation sociale…)
  • 1 million d’euros pour relancer la dynamique de création culturelle en Pays de la Loire et soutenir les projets émergents

3 millions d’euros en urgence pour assurer le soutien aux conversions en agriculture biologique en 2018 avec, en complément, un redéploiement des fonds FEADER.

Share This

Partagez l'article !