Baisses de subventions, suppressions de contrats aidés, désengagement des pouvoirs publics… La vitalité associative de notre région est aujourd’hui menacée et il y a urgence à agir. Alors que les actions de la majorité régionale se font attendre depuis deux ans, nous interpellons la Présidente de Région en proposant 10 mesures pour le monde associatif dont le lancement, dès le mois de janvier, d’Assises de la vie associative.

Deux années de recul pour les associations en Pays de la Loire

70 000 associations sont actives en Pays de la Loire. 700 000 Ligériens sont engagés en leur sein et 120 000 salariés y travaillent. Au-delà des chiffres, les associations jouent un rôle irremplaçable pour la cohésion, la qualité de vie et le dynamisme de notre région. Pourtant, elles sont confrontées à de très fortes difficultés liées au désengagement des pouvoirs publics, à l’image du non-renouvèlement de 160 000 contrats aidés décidé par le Gouvernement. Que fait la majorité régionale face à ses difficultés ? Rien ! Elle annonce un « plan bénévolat » sans cesse reporté et multiplie les mesures néfastes depuis deux ans : non-renouvèlement des emplois-tremplins, coupes dans les subventions, fin des conventions d’objectifs…

10 propositions, dont 3 mesures d’urgence, pour une nouvelle politique régionale

La vitalité associative est aujourd’hui menacée et de nombreuses actions sont en péril. Il est temps que la Région agisse et c’est en ce sens que nous proposons 10 mesures dont 3 à adopter avant la fin d’année et à intégrer au budget 2018 :

  • le financement de 150 emplois d’intérêt général dans les associations ;
  • l’élaboration de nouvelles conventions d’objectifs avec les acteurs de l’éducation populaire
  • l’organisation dès janvier 2018 d’Assises du monde associatif ayant vocation à déboucher au printemps sur un plan régional avec des mesures concrètes pour les associations

Si ces mesures ne sont pas reprises par la majorité, notre groupe déposera des amendements lors de la session budgétaire. En plus de ces 3 mesures d’urgence, nous proposons dans notre plan 7 mesures ayant vocation à être discutées dans le cadre des Assises que nous appelons de nos vœux. Toutes ces mesures visent à renforcer la vitalité associative au bénéfice de l’ensemble des Ligériens. Elles constituent le socle d’une nouvelle politique régionale fondée sur la reconnaissance du rôle essentiel joué par les associations sur nos territoires.

Carine Ménage
Conseillère régionale

Pour consulter nos propositions :
10 mesures pour le monde associatif

 

Share This

Partagez l'article !