Le mardi 25 juin dernier, Sébastien Pilard, conseiller régional, participait à un dîner autour de Marion Maréchal-Le Pen en présence de plusieurs élus de droite. Devant le mutisme de la Présidente de la Région Pays de la Loire, Christelle Morançais, nous l’avions interpellée quant aux mesures qu’elle entendait prendre face à cette compromission d’un élu de sa majorité avec l’extrême droite. Celle-ci l’aurait convoqué et reçu en début de semaine dernière pour un recadrage.

Mercredi 3 juillet, nous constations à la lecture des rapports en vue de la commission permanente du vendredi 12 juillet que nous aurions à voter le retrait de plusieurs délégations confiées jusqu’ici à M. Pilard. Il est ainsi écarté de ses principales fonctions de représentation au sein des organismes extérieurs (voir documents joints). Lesdits rapports n’apportent aucune précision quant aux raisons qui motivent ces décisions et l’exécutif, interrogé ce jour en commission sectorielle, nous indique que M. Pilard reste en charge des mêmes dossiers à la Région.

Il est très clair que cette exfiltration en catimini, sans aucune communication politique auprès des élus régionaux, de la presse et du grand public ni aucune explication de la part de la Présidente, est la conséquence directe des récentes prises de position de M. Pilard et de la crise qui secoue la majorité régionale depuis lors. Cependant, nous déplorons une fois de plus le manque total de lisibilité et de cohérence des méthodes de gestion de Christelle Morançais vis-à-vis de sa majorité : aucun acte clair, aucune sanction réelle si ce n’est une confiscation symbolique de fonctions représentatives qui ressemble à un écran de fumée, et une absence flagrante de transparence.

A ce stade, la stratégie appliquée n’a aucun sens. Une fois de plus, nous demandons donc à la Présidente une clarification. M. Pilard a-t-il été politiquement sanctionné ? M. Pilard est-il toujours en charge de politiques importantes de la Région (port, industries maritimes, internationalisation des entreprises…) ? M. Pilard a-t-il toujours, oui ou non, la confiance de la Présidente ?

 

Lire le rapport

Share This

Partagez l'article !