Actualités

L’essentiel de l’actualité du Conseil régional des Pays de la Loire

Tramway du Mans : Et de deux !

Olivier Biencourt et Patrick Delpech, à l'inauguration du tramway au Mans

Il y avait beaucoup de monde présent samedi 30 août au Mans pour inaugurer la seconde ligne de tramway sous le soleil, en fanfare, dans la joie et la bonne humeur. L’accueil réservé par les Mancelles et les Manceaux à cette nouvelle ligne prouve leur attachement au développement des transports en commun en Site Propre (TCSP*).

Patrick Delpech, Vice-président du Conseil régional et adjoint au Maire du Mans, a rappelé les raisons pour lesquelles la Région des Pays de la Loire était fière d’être un partenaire privilégié de Le Mans Métropole dans ce grand projet. « Depuis 2004, la Région a pour habitude d’accompagner la ville du Mans et Le Mans Métropole dans ses grands projets d’investissement tels le MMArena ou le centre culturel des Jacobins. Le tramway s’inscrit dans la mesure symbolique prise par notre majorité en 2004, celle du soutien au développement des Transports en Commun en Site Propre. À ce titre toutes les collectivités qui l’ont voulu, ont pu développer ces transports, accompagnées par le Conseil régional. Les deux lignes de tramway du Mans, et son Bus à Haut Niveau de Service à venir ne font pas exception ! Par cet accompagnement, nous affichons aussi notre volonté de soutenir l’investissement des collectivités pour permettre aux entreprises locales d’obtenir de nouveaux marchés et de créer des emplois. Il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour que l’investissement public reste à un haut niveau ». Il a terminé son propos en félicitant et en remerciant Le Mans Métropole pour le choix du tracé du tramway. En effet, s’il faut encore le rappeler, la Région est gestionnaire des lycées et le tramway manceau dessert quatre des six lycées que compte la ville du Mans ! 70% des lycéens scolarisés au Mans peuvent désormais prendre le tramway pour se rendre chaque jour au lycée. Cette rentrée scolaire apparaît donc, plus que jamais, sous le signe de la mobilité !

* TCSP : transport en commun qui emprunte une voie ou un espace qui lui est réservé

Eric Thouzeau, nouveau président d’Air Pays de la Loire

Éric Thouzeau, 1er Vice-président de la Commission « Aménagement du territoire et environnement » du Conseil régional, a été élu Président de l’association « Air Pays de la Loire » lors de sa dernière assemblée régionale. Cette association, agréée par le Ministère de l’Écologie (elle fait partie des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air – AASQA), et dont la Région est adhérente, est chargée de surveiller et d’évaluer la qualité de l’air dans la région. L’association comprend 4 collèges (services de l’État et des établissements publics / collectivités territoriales / entreprises industrielles / associations de protection de l’environnement, de consommateurs et personnalités qualifiées). Cela garantit le fonctionnement objectif et transparent d’« Air Pays de la Loire ».

Read More

Les Pays de la Loire jouent collectif et gagnent : 1ère Région sportive de France

Jeudi 22 mai, Christophe Clergeau, 1er Vice-président du Conseil régional, Alain Gralepois, Président de la Commission « Culture, sport, citoyenneté et éducation populaire », et Joël Soulard, Conseiller régional en charge des politiques sportives, étaient à la Barakason, à Rezé, pour signer les conventions pluriannuelles d’objectifs avec les ligues et les comités régionaux sportifs des Pays de la Loire.

Lors de cette cérémonie, Christophe Clergeau a remercié l’ensemble des 1 026 000 licenciés et des 120 000 bénévoles qui font de la Région des Pays de la Loire la 1ère région sportive de France ! L’occasion également pour lui de rappeler que ce prix est aussi le résultat du jeu collectif et de la culture du faire-ensemble mises en œuvre par le Conseil régional, notamment grâce à la Conférence Régionale Consultative du Sport.

Dans le contexte actuel de la réforme territoriale souhaitée par le gouvernement, Christophe Clergeau a également rappelé que la 1ère Région sportive de France ne peut pas être divisée : « Les ligues et les comités sportifs sont un élément essentiel du tissu social : nous devons conserver l’unité des Pays de la Loire ! » C’est d’ailleurs le souhait des acteurs du sport : Yunsan Meas, Président du CROS des Pays de la Loire (Comité Régional Olympique et Sportif), présent le 13 mai lors de la session extraordinaire du Conseil régional, avait rappelé le grand attachement des sportifs à l’unité des Pays de la Loire : une Région qui joue collectif et qui gagne !

Fonds européens : La Région propose un programme d’action à la Commission européenne

L’année 2014 est une étape clé pour les Régions françaises ! Pour la première fois, l’État leur confie la gestion d’une partie des Fonds européens. Une évolution que les élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicains saluent, puisque les fonds FEDER[i], FSE[ii], FEADER[iii] et FEAMP[iv] sont désormais, en partie, ou dans leur intégralité, gérés par les Régions, et donc au plus près des territoires. Il s’agit d’une avancée majeure pour la co-construction et l’implication européenne.

Ce mercredi 2 avril, le Comité régional de suivi des Fonds européens s’est à nouveau réuni, pour finaliser le programme qui sera proposé et défendu devant la Commission européenne. Christophe Clergeau (1er Vice-président du Conseil régional) ne s’en cache pas : « Il faudra batailler coûte que coûte pour défendre nos priorités et les enjeux spécifiques à notre territoire ». Car là est l’objectif de ce transfert de gestion réclamé de longue date par les Régions, les Pays de la Loire en tête. L’échelon régional permet en effet un dialogue et une consultation amplifiés des acteurs ligériens, et ainsi une meilleure prise en compte des intérêts concrets, réels, et locaux : « Notre rôle va bien au-delà de la gestion d’une enveloppe financière. Nous avons la volonté d’être le relais des stratégies et valeurs européennes, de montrer le rôle important de l’Europe dans la vie quotidienne de chacun-e et dans la préparation de l’avenir. Surtout, nous voulons faire vivre le travail de co-construction pendant toute la période de gestion, afin que les orientations politiques s’assoient sur le socle d’un projet de territoire choisi  pour préparer un avenir dynamique, équilibré, juste et solidaire. » précise Christophe Clergeau.

Le total des fonds européens représente 945.5 millions d’euros attribués à la Région pour la période 2014-2020. La Région des Pays de la Loire a déterminé, avec les acteurs du territoire, les axes prioritaires pour lesquels ces fonds seront des leviers de développement. De grandes priorités se dessinent d’ores-et-déjà : 

  • Pour le FEDER, le soutien à la Recherche et l’innovation, à la transition énergétique ou encore à la lutte contre la pauvreté. 
  • Pour le FSE, essentiellement des actions de formations professionnelles à destination des publics les moins qualifiés et les plus éloignés de l’emploi.

En Pays de la Loire, l’approche territoriale sera fondamentale. Il s’agira de solliciter les acteurs de terrain et d’appliquer une méthode similaire à la contractualisation, à l’image de ce qui est fait avec les NCR (Nouveaux Contrats Régionaux). Sur les territoires urbains avec le FEDER, et sur les territoires péri-urbains et ruraux avec le FEADER, le choix se fera au plus près des citoyens. Chacun des territoires devra élaborer sa stratégie de développement durable à sept ans, autour de trois axes forts :

  • l’économie, l’emploi, la formation,
  • l’environnement, la mobilité et la transition énergétique
  • les solidarités territoriales et humaines.

Avec l’ensemble de ces outils, les élus régionaux auront les moyens d’amplifier leurs soutiens aux Ligériens. « L’essentiel, insiste Jean-Pierre Le Scornet, Vice-président en charge de l’aménagement du territoire et de l’environnement, est que nous puissions instaurer une action cohérente entre les différents outils, que ce soit les Fonds européens ou bien les actuels outils régionaux ou nationaux, et que nous portions ensemble une vision plus transversale et équilibrée possible du développement de nos territoires. »

 

L’apprentissage : une force pour les Pays de la Loire

Jacques Auxiette, Matthieu Orphelin (EELV) et Sylvie Eslan

Ce mercredi, les directeurs et présidents des Centres de Formation des Apprentis étaient conviés à l’Hôtel de Région pour faire un premier point sur la rentrée 2013. Le Président du Conseil régional, Jacques Auxiette, et la Vice-présidente chargée de l’apprentissage, Sylvie Eslan, étaient présents pour les accueillir et participer aux échanges, ainsi que Nicole Guérin et Christine Meyer, Conseillères régionales membres de la Commission éducation et apprentissage.

Suite à l’annonce cet été de la future suppression de la prime pour les employeurs d’apprentis (qui ne concerne cependant pas l’année 2013-2014), la rentrée a été difficile pour les structures de formation des apprentis. Dans ce contexte, cette rencontre devait permettre aux acteurs de l’apprentissage d’échanger sur leurs difficultés et de partager des solutions : Jacques Auxiette l’a rappelé, depuis la mise en place de la majorité en 2004, l’accent a réellement été porté sur ce mode de formation des jeunes ! Les élu-e-s du Groupe Socialiste, radical et républicain sont convaincus que l’éducation et la formation sont une priorité pour aider les jeunes à accéder à l’autonomie, à faire face aux difficultés économiques actuelles, et pour préparer la société de demain. Ils appuient donc sans hésitation le Président Auxiette dans son refus de voir le contexte économique difficile remettre en cause l’accompagnement fort d’une carte de formation professionnelle de qualité en région Pays de la Loire.

Read More

Christophe Clergeau : « assurer le lien entre l’université et les entreprises, c’est un enjeu d’avenir pour le territoire ! »

 

Lundi soir, Christophe Clergeau, 1er Vice-président du Conseil régional des Pays de la Loire, s’est rendu à l’Université de Nantes pour rencontrer étudiants, universitaires… mais aussi entreprises et collectivités. Tous s’étaient donné rendez-vous pour le lancement de la semaine université-entreprise, un événement soutenu par le Conseil régional, pour valoriser les initiatives de partenariats décisifs pour le développement du territoire.

Si le lien entre les grandes écoles et les acteurs socio-économiques est déjà bien établi (par exemple, au sein du Technocampus EMC²), l’Université, acteur de l’innovation et pilier de la formation, doit aussi créer et entretenir des relations étroites avec les entreprises. C’est un enjeu essentiel pour les étudiants et chercheurs, en termes d’insertion professionnelle : « il faut accompagner la réflexion des doctorants sur leurs projets professionnels, a insistéChristophe Clergeau durant la table-ronde, et développer l’alternance des doctorants, afin de multiplier les expériences déterminantes pour la suite de leurs parcours professionnels ».

Valoriser et renforcer ces relations passera par une mobilisation nécessaire des entreprises régionales pour accélérer et amplifier le potentiel démographique, économique et social du territoire, et faire avancer ensemble l’innovation. Christophe Clergeau l’a répété, « l’important est de s’allier pour compter dans le monde de l’innovation, et compter dans le monde de demain : la prise de risque ne doit plus freiner les entrepreneurs, qui doivent faire davantage confiance aux créateurs d’innovation, parmi lesquels les universitaires ! ».

Développer l’esprit d’entreprendre, dès la formation initiale, pour faire tomber les barrières entre chercheurs, doctorants et entreprises, voilà l’objectif de cette semaine université-entreprise au programme chargé. Valoriser l’innovation et la recherche, la Région des Pays de la Loire s’y engage de multiples manières, comme par exemple en soutenant l’accessibilité des sciences pour tou-te-s à travers la Fête de la Science, cette semaine en Pays de la Loire.

 

 

 

Sur twitter : suivez #entreprisesUN

Lire également :

$1· Fête de la science : réussir le pari de l’égalité d’accès à la connaissance

$1· Maï Haeffelin au Congrès de la conférence des Grandes écoles : « Vous avez votre place dans la dynamique du territoire »

Page 48 sur 56«4647484950»
Tramway du Mans : Et de deux !

Tramway du Mans : Et de deux !

Olivier Biencourt et Patrick Delpech, à l'inauguration du tramway au Mans

Il y avait beaucoup de monde présent samedi 30 août au Mans pour inaugurer la seconde ligne de tramway sous le soleil, en fanfare, dans la joie et la bonne humeur. L’accueil réservé par les Mancelles et les Manceaux à cette nouvelle ligne prouve leur attachement au développement des transports en commun en Site Propre (TCSP*).

Patrick Delpech, Vice-président du Conseil régional et adjoint au Maire du Mans, a rappelé les raisons pour lesquelles la Région des Pays de la Loire était fière d’être un partenaire privilégié de Le Mans Métropole dans ce grand projet. « Depuis 2004, la Région a pour habitude d’accompagner la ville du Mans et Le Mans Métropole dans ses grands projets d’investissement tels le MMArena ou le centre culturel des Jacobins. Le tramway s’inscrit dans la mesure symbolique prise par notre majorité en 2004, celle du soutien au développement des Transports en Commun en Site Propre. À ce titre toutes les collectivités qui l’ont voulu, ont pu développer ces transports, accompagnées par le Conseil régional. Les deux lignes de tramway du Mans, et son Bus à Haut Niveau de Service à venir ne font pas exception ! Par cet accompagnement, nous affichons aussi notre volonté de soutenir l’investissement des collectivités pour permettre aux entreprises locales d’obtenir de nouveaux marchés et de créer des emplois. Il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour que l’investissement public reste à un haut niveau ». Il a terminé son propos en félicitant et en remerciant Le Mans Métropole pour le choix du tracé du tramway. En effet, s’il faut encore le rappeler, la Région est gestionnaire des lycées et le tramway manceau dessert quatre des six lycées que compte la ville du Mans ! 70% des lycéens scolarisés au Mans peuvent désormais prendre le tramway pour se rendre chaque jour au lycée. Cette rentrée scolaire apparaît donc, plus que jamais, sous le signe de la mobilité !

* TCSP : transport en commun qui emprunte une voie ou un espace qui lui est réservé

Eric Thouzeau, nouveau président d’Air Pays de la Loire

Eric Thouzeau, nouveau président d’Air Pays de la Loire

Éric Thouzeau, 1er Vice-président de la Commission « Aménagement du territoire et environnement » du Conseil régional, a été élu Président de l’association « Air Pays de la Loire » lors de sa dernière assemblée régionale. Cette association, agréée par le Ministère de l’Écologie (elle fait partie des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air – AASQA), et dont la Région est adhérente, est chargée de surveiller et d’évaluer la qualité de l’air dans la région. L’association comprend 4 collèges (services de l’État et des établissements publics / collectivités territoriales / entreprises industrielles / associations de protection de l’environnement, de consommateurs et personnalités qualifiées). Cela garantit le fonctionnement objectif et transparent d’« Air Pays de la Loire ».

Read More

Les Pays de la Loire jouent collectif et gagnent : 1ère Région sportive de France

Les Pays de la Loire jouent collectif et gagnent : 1ère Région sportive de France

Jeudi 22 mai, Christophe Clergeau, 1er Vice-président du Conseil régional, Alain Gralepois, Président de la Commission « Culture, sport, citoyenneté et éducation populaire », et Joël Soulard, Conseiller régional en charge des politiques sportives, étaient à la Barakason, à Rezé, pour signer les conventions pluriannuelles d’objectifs avec les ligues et les comités régionaux sportifs des Pays de la Loire.

Lors de cette cérémonie, Christophe Clergeau a remercié l’ensemble des 1 026 000 licenciés et des 120 000 bénévoles qui font de la Région des Pays de la Loire la 1ère région sportive de France ! L’occasion également pour lui de rappeler que ce prix est aussi le résultat du jeu collectif et de la culture du faire-ensemble mises en œuvre par le Conseil régional, notamment grâce à la Conférence Régionale Consultative du Sport.

Dans le contexte actuel de la réforme territoriale souhaitée par le gouvernement, Christophe Clergeau a également rappelé que la 1ère Région sportive de France ne peut pas être divisée : « Les ligues et les comités sportifs sont un élément essentiel du tissu social : nous devons conserver l’unité des Pays de la Loire ! » C’est d’ailleurs le souhait des acteurs du sport : Yunsan Meas, Président du CROS des Pays de la Loire (Comité Régional Olympique et Sportif), présent le 13 mai lors de la session extraordinaire du Conseil régional, avait rappelé le grand attachement des sportifs à l’unité des Pays de la Loire : une Région qui joue collectif et qui gagne !

Fonds européens : La Région propose un programme d’action à la Commission européenne

L’année 2014 est une étape clé pour les Régions françaises ! Pour la première fois, l’État leur confie la gestion d’une partie des Fonds européens. Une évolution que les élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicains saluent, puisque les fonds FEDER[i], FSE[ii], FEADER[iii] et FEAMP[iv] sont désormais, en partie, ou dans leur intégralité, gérés par les Régions, et donc au plus près des territoires. Il s’agit d’une avancée majeure pour la co-construction et l’implication européenne.

Ce mercredi 2 avril, le Comité régional de suivi des Fonds européens s’est à nouveau réuni, pour finaliser le programme qui sera proposé et défendu devant la Commission européenne. Christophe Clergeau (1er Vice-président du Conseil régional) ne s’en cache pas : « Il faudra batailler coûte que coûte pour défendre nos priorités et les enjeux spécifiques à notre territoire ». Car là est l’objectif de ce transfert de gestion réclamé de longue date par les Régions, les Pays de la Loire en tête. L’échelon régional permet en effet un dialogue et une consultation amplifiés des acteurs ligériens, et ainsi une meilleure prise en compte des intérêts concrets, réels, et locaux : « Notre rôle va bien au-delà de la gestion d’une enveloppe financière. Nous avons la volonté d’être le relais des stratégies et valeurs européennes, de montrer le rôle important de l’Europe dans la vie quotidienne de chacun-e et dans la préparation de l’avenir. Surtout, nous voulons faire vivre le travail de co-construction pendant toute la période de gestion, afin que les orientations politiques s’assoient sur le socle d’un projet de territoire choisi  pour préparer un avenir dynamique, équilibré, juste et solidaire. » précise Christophe Clergeau.

Le total des fonds européens représente 945.5 millions d’euros attribués à la Région pour la période 2014-2020. La Région des Pays de la Loire a déterminé, avec les acteurs du territoire, les axes prioritaires pour lesquels ces fonds seront des leviers de développement. De grandes priorités se dessinent d’ores-et-déjà : 

  • Pour le FEDER, le soutien à la Recherche et l’innovation, à la transition énergétique ou encore à la lutte contre la pauvreté. 
  • Pour le FSE, essentiellement des actions de formations professionnelles à destination des publics les moins qualifiés et les plus éloignés de l’emploi.

En Pays de la Loire, l’approche territoriale sera fondamentale. Il s’agira de solliciter les acteurs de terrain et d’appliquer une méthode similaire à la contractualisation, à l’image de ce qui est fait avec les NCR (Nouveaux Contrats Régionaux). Sur les territoires urbains avec le FEDER, et sur les territoires péri-urbains et ruraux avec le FEADER, le choix se fera au plus près des citoyens. Chacun des territoires devra élaborer sa stratégie de développement durable à sept ans, autour de trois axes forts :

  • l’économie, l’emploi, la formation,
  • l’environnement, la mobilité et la transition énergétique
  • les solidarités territoriales et humaines.

Avec l’ensemble de ces outils, les élus régionaux auront les moyens d’amplifier leurs soutiens aux Ligériens. « L’essentiel, insiste Jean-Pierre Le Scornet, Vice-président en charge de l’aménagement du territoire et de l’environnement, est que nous puissions instaurer une action cohérente entre les différents outils, que ce soit les Fonds européens ou bien les actuels outils régionaux ou nationaux, et que nous portions ensemble une vision plus transversale et équilibrée possible du développement de nos territoires. »

 

L’apprentissage : une force pour les Pays de la Loire

L’apprentissage : une force pour les Pays de la Loire

Jacques Auxiette, Matthieu Orphelin (EELV) et Sylvie Eslan

Ce mercredi, les directeurs et présidents des Centres de Formation des Apprentis étaient conviés à l’Hôtel de Région pour faire un premier point sur la rentrée 2013. Le Président du Conseil régional, Jacques Auxiette, et la Vice-présidente chargée de l’apprentissage, Sylvie Eslan, étaient présents pour les accueillir et participer aux échanges, ainsi que Nicole Guérin et Christine Meyer, Conseillères régionales membres de la Commission éducation et apprentissage.

Suite à l’annonce cet été de la future suppression de la prime pour les employeurs d’apprentis (qui ne concerne cependant pas l’année 2013-2014), la rentrée a été difficile pour les structures de formation des apprentis. Dans ce contexte, cette rencontre devait permettre aux acteurs de l’apprentissage d’échanger sur leurs difficultés et de partager des solutions : Jacques Auxiette l’a rappelé, depuis la mise en place de la majorité en 2004, l’accent a réellement été porté sur ce mode de formation des jeunes ! Les élu-e-s du Groupe Socialiste, radical et républicain sont convaincus que l’éducation et la formation sont une priorité pour aider les jeunes à accéder à l’autonomie, à faire face aux difficultés économiques actuelles, et pour préparer la société de demain. Ils appuient donc sans hésitation le Président Auxiette dans son refus de voir le contexte économique difficile remettre en cause l’accompagnement fort d’une carte de formation professionnelle de qualité en région Pays de la Loire.

Read More

Christophe Clergeau : « assurer le lien entre l’université et les entreprises, c’est un enjeu d’avenir pour le territoire ! »

Christophe Clergeau : « assurer le lien entre l’université et les entreprises, c’est un enjeu d’avenir pour le territoire ! »

 

Lundi soir, Christophe Clergeau, 1er Vice-président du Conseil régional des Pays de la Loire, s’est rendu à l’Université de Nantes pour rencontrer étudiants, universitaires… mais aussi entreprises et collectivités. Tous s’étaient donné rendez-vous pour le lancement de la semaine université-entreprise, un événement soutenu par le Conseil régional, pour valoriser les initiatives de partenariats décisifs pour le développement du territoire.

Si le lien entre les grandes écoles et les acteurs socio-économiques est déjà bien établi (par exemple, au sein du Technocampus EMC²), l’Université, acteur de l’innovation et pilier de la formation, doit aussi créer et entretenir des relations étroites avec les entreprises. C’est un enjeu essentiel pour les étudiants et chercheurs, en termes d’insertion professionnelle : « il faut accompagner la réflexion des doctorants sur leurs projets professionnels, a insistéChristophe Clergeau durant la table-ronde, et développer l’alternance des doctorants, afin de multiplier les expériences déterminantes pour la suite de leurs parcours professionnels ».

Valoriser et renforcer ces relations passera par une mobilisation nécessaire des entreprises régionales pour accélérer et amplifier le potentiel démographique, économique et social du territoire, et faire avancer ensemble l’innovation. Christophe Clergeau l’a répété, « l’important est de s’allier pour compter dans le monde de l’innovation, et compter dans le monde de demain : la prise de risque ne doit plus freiner les entrepreneurs, qui doivent faire davantage confiance aux créateurs d’innovation, parmi lesquels les universitaires ! ».

Développer l’esprit d’entreprendre, dès la formation initiale, pour faire tomber les barrières entre chercheurs, doctorants et entreprises, voilà l’objectif de cette semaine université-entreprise au programme chargé. Valoriser l’innovation et la recherche, la Région des Pays de la Loire s’y engage de multiples manières, comme par exemple en soutenant l’accessibilité des sciences pour tou-te-s à travers la Fête de la Science, cette semaine en Pays de la Loire.

 

 

 

Sur twitter : suivez #entreprisesUN

Lire également :

$1· Fête de la science : réussir le pari de l’égalité d’accès à la connaissance

$1· Maï Haeffelin au Congrès de la conférence des Grandes écoles : « Vous avez votre place dans la dynamique du territoire »

Page 48 sur 56«4647484950»
Share This